1. Fonctionnement classique (sans clef système)
Le paramétrage des suspensions automatiques en cas d'impayé se paramètre sur l'onglet Administration/ Société / Paramètres de facturation

Plusieurs fonctionnements sont possibles :

Paramétrage par défaut : « Niveau de relances d'impayés avant suspension = 99 »
-> on ne gère pas les suspensions automatiques.

« Niveau de relances d'impayés avant suspension » = ( « Nombre maxi de relances d’impayé » -1)
-> la suspension sera effectuée lors du dernier envoi de relance.

« Niveau de relances d'impayés avant suspension » = (« Nombre maxi de relances d’impayé » - x (avec x>1) )
-> la suspension sera effectuée x-1 fois avant le dernier envoi de relance .

« Niveau de relances d'impayés avant suspension » = 0 et « Nombre maxi de relances d’impayé » = 1
-> Refus de livraison d’abonnements non réglés. Il n’est pas possible de déclencher une suspension directement à la saisie en cas d’absence de règlement. Par contre en augmentant manuellement les abonnements au niveau de relance d’impayé à 1, les abonnements seront directement suspendus.

L'écart d'impayé toléré, permet de prendre en compte un écart entre le montant réglé et le montant de la facture.

Attention :

A la réception du règlement , l’opératrice aura la charge de :

réactiver ou non le contrat suspendu
créer un avoir / créer un nouveau contrat
vérifier les exemplaires à livrer (éventuelle livraison d'articles libres à titre gracieux)
vérifier des échéances de prélèvements (...)
Réactivation automatique des abonnements après règlement
(ENABLE_REACTIVATION_SUR_REGLEMENT = 1) paramétrage possible sur simple demande auprès du service client)

A l'aide d'une clef système, il est possible de réactiver les contrats automatiquement après réception du règlement. ( paramétrage possible sur simple demande auprès du service client)

Attention :

Contrairement à une suspension temporaire il y aura pas de recalcule des PNS-DNS quand la suspension est levée.

L’opératrice aura la charge de :

créer un avoir / créer un nouveau contrat
vérifier les exemplaires à livrer (éventuelle livraison d'articles libres à titre gracieux)
vérifier des échéances de prélèvements (...)
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Merci !